Préparation opérationnelle à l’emploi (poe) : une formation pour les demandeurs d’emploi 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

La Préparation Opérationnelle à l’Emploi est un dispositif spécialisé de Pôle Emploi permettant aux personnes inscrites, de suivre une formation rehaussant leurs compétences professionnelles. Cela permet de répondre à un besoin de recrutement ciblé. En fonction des cas, ce besoin a été exprimée par une entreprise (POE individuelle) ou une branche (POE Collective) !

Qu’est-ce la poe ? 

La préparation opérationnelle à l’emploi ou POE est un dispositif de formation avec 400 heures qui s’adresse surtout aux demandeurs d’emplois validés auprès de Pôle Emploi, que les personnes perçoivent une allocation ou non. Il s’agit tout simplement d’un dispositif qui assiste à l’embauche, permettant au demandeur d’emploi de faire une formation le préparant à prendre un poste. 

Cela donne la possibilité de diminuer l’écart entre les compétences mises en place par l’employeur en ce qui concerne le poste proposé ainsi que les compétences réelles du candidat. 

Pour la POE, l’employeur perçoit une assistance financière afin de l’assister à aider son futur employé. Ainsi, l’employeur va donc s’engager à embaucher la personne en quête d’emploi, après sa formation. 

Les conditions d’éligibilité

Afin de profiter de la préparation opérationnelle à l’emploi, il y a certains critères à respecter :

  • Etre un demandeur d’emploi indemnisé ou non ;
  • Recevoir une proposition d’offre en CDD d’au moins 12 mois ou un CDI, un contrat de professionnalisation, un contrat d’apprentissage d’au moins 1 an, demandant une formation interne ou externe afin d’adapter ses compétences ;
  • Un emploi proposé par l’employeur du secteur privé ou du secteur public.

 Le statut pendant la formation 

Du côté du salarié

Durant toute la durée de la formation, vous êtres un stagiaire de la formation professionnelle rémunéré et à ce titre juste, vous profiterez de plusieurs avantages. En effet, vous pouvez recevoir l’aide au retour à l’emploi formation en tant que demandeur d’emploi indemnisé si :

  • Vous aviez entre 53 et 54 ans à la date du terme du contrat de travail avant le 31/10/2017 : Vous aurez droit à un allongement de la durée de l’indemnisation à hauteur du nombre de jour durant lesquels vous êtes indemnisés et dans la limite de 182 jours en sus ;
  • Vous n’êtes pas indemnisé, une rémunération Pôle Emploi vous sera remise.

Dans certains cas, il est possible de profiter d’une aide à la mobilité en prenant en compte vos frais de déplacement ou encore vos repas. 

Du côté de l’employeur

Une aide au financement de la formation est remise au dirigeant de l’entreprise une fois la formation faite, à l’appui d’une embauche :

  • Une assistance financière de 5 euros par heure de formation faite par un organisme interne à la société qui vous recrute, dans la limite de 2000 euros ;
  • Une aide maximale de 8 euros par heure de formation faite par un organisme externe, soit 3200 euros pour 400h de formation ;
  • Un co-financement de l’OPCO ;
  • Un surfinancement de Pôle Emploi, pour les entreprises bénéficiants du Plan d’Investissement dans les Compétences ou dans le cadre de dispositifs précis ;
  • Dans la limite des couts de la formation.

Quelles entreprises sont concernées ?

Les personnes sollicitant un travail qui sont inscrites à Pôle Emploi, indemnisées ou non, ainsi que les travailleurs recrutés dans le cadre d’une prestation unique d’insertion, et en contrat de travail de durée déterminé d’insertion, plus les détenteurs de la protection internationale signataires d’un contrat d’intégration républicaine peuvent profiter d’une POE collective ou individuelle.

De plus, tous les dirigeants privés ou publics (avec les dispositifs d’insertion grace à l’économie, recrutant en CDDI ou en CUI) avec des difficultés de recrutement, peut bénéficier de ce dispositif dans le cadre collectif ou individuel. Bien évidemment, les modalités sont diverses.

Enfin, il y a les groupements d’employeurs. On fait référence ici aux structures à but non lucratif ayant pour vocation de mettre à disposition des employés auprès des sociétés adhérentes. Aussi, il y a les groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification. 

Qui prend l’initiative de la formation ?

  • La préparation opérationnelle à l’emploi collective est à l’initiative de branche : Il s’agit donc de partenaires sociaux d’une branche professionnelle, qui en connexion avec Pôle Emploi et l’OCPO, qui lancent la démarche, surtout pour les secteurs de tension ;
  • La préparation opérationnelle à l’emploi individuelle, répondant à une demande de l’employeur : Dans ce cas, c’est donc l’employeur qui, après un premier contact avec Pole Emploi, pour un recrutement et constate la difficulté de trouver un bon candidat pour le poste, décide de lancer une POEI pour profiter de cette aide à la formation.
  •