Search
Close this search box.

Suivi du temps de travail en entreprise :les modalités et avantages

Facebook
Twitter
LinkedIn

La performance de l’entreprise dépend majoritairement de la productivité des employés. Avec le temps de repos quotidien et les absences répétées, le rendement de l’entreprise peut très vite diminuer. C’est pourquoi, il est important pour l’employeur et l’employé de mettre en place un bon outil de suivi du temps de travail. Ce dernier permet d’analyser les horaires de travail par jour, par semaine et par an.

 

Le suivi du temps de travail : comment ça marche ?

 

Qu’est-ce que le suivi du temps de travail ?

Le suivi du temps de travail est une obligation légale en France et en Europe. C’est un outil pour régulariser le nombre d’heures travaillées. Il est imposé par le code du travail afin de fournir des justificatifs à l’inspection du travail. Ce document doit comprendre les temps de travail effectif des employés. Cela concerne les heures supplémentaires, les congés payés, la RTT et les astreintes. Sans cela, l’employeur peut écoper d’une amende ou de poursuites judiciaires.

 

Comment se fait le suivi du temps de travail ?

Pour réaliser un suivi d’activité des équipes et le suivi du temps de travail, il faut déterminer les besoins de l’entreprise. Vous devez analyser si le travail à temps partiel est possible ou s’il faut des horaires à temps plein. Il peut aussi s’agir de télétravail et de travail de nuit. Ensuite, vous choisissez le support pour le suivi de l’horaire de travail. L’outil pour le suivi du temps de travail des salariés doit être facile à utiliser. Dans le cas d’un logiciel, n’hésitez pas à faire la formation des salariés. 

 

Qui contrôle la durée du travail ?

La durée du travail est contrôlée par l’employeur et l’inspecteur du travail. Elle est fixée par le code du travail. Concernant le suivi, le salarié peut effectuer son propre décompte des heures de travail. Il peut être d’une durée annuelle ou hebdomadaire, suivant son contrat.

 

Les modalités de suivi : quelles sont-elles ?

 

Cas 1 : les salariés sont soumis à l’horaire collectif

L’employeur doit respecter les heures de travail de la convention collective. Il faut afficher sur le lieu de travail la durée hebdomadaire de travail collectif. Le décompte des heures de travail peut être effectué avec un cahier de charge, un registre de pointage ou un logiciel informatique. Toutefois, pour un outil informatisé, les données ne doivent pas être falsifiables. C’est ce que stipule l’article D3171-4 du code de travail.

 

Cas 2 : les salariés ne sont pas tous soumis à l’horaire collectif

Selon l’aménagement du temps de travail, l’entreprise peut fonctionner avec des heures individualisées. L’employeur est libre d’utiliser l’outil de son choix. Néanmoins, cet outil doit permettre un enregistrement du nombre d’heures par jour. L’entreprise enregistre la durée quotidienne et la durée hebdomadaire de travail. Le but est d’éviter le dépassement de la durée maximale de travail. Un logiciel est plus conseillé pour faciliter le décompte de chaque travailleur.

 

Assurer un suivi effectif du temps de travail : quels sont les avantages ?

 

Augmenter l’efficience et le bon fonctionnement des équipes

Un logiciel de gestion du temps de travail permet de contrôler les activités des équipes. Il assure une meilleure productivité. Le logiciel aide à paramétrer la durée légale et à enregistrer les heures travaillées. De plus, il améliore l’efficacité en limitant les absences.

 

Fournir un cadre pour protéger les salariés

Pour les employés, faire un suivi du temps de travail avec un logiciel spécialisé permet :

  • la reconnaissance des heures complémentaires rémunérées ;
  • la protection contre une exploitation abusive par l’employeur ;
  • l’accès aux jours de repos compensateur, aux congés pour les jours fériés, au temps d’astreinte ou une contrepartie ;
  • une meilleure organisation du travail : par rapport au temps de trajet et temps de pause.

Simplifier la mise en place du télétravail

Réaliser un suivi du temps de travail facilite la mise en place du télétravail. Le logiciel de suivi aide à apporter plus de précision dans les heures effectuées par les travailleurs. Pour les managers, le suivi est un atout pour garantir le respect du délai pour les jeunes travailleurs à domicile.