Search
Close this search box.

Fonds de commerce à céder : quelques astuces pour réussir sa donation.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Actuellement, avec les impacts de la guerre ukraino-russe et le Covid-19, de nombreuses entités ont décidé de céder leur commerce pour alléger leurs charges. Heureusement pour certaines personnes, cela leur a motivé à bâtir pour un futur meilleur. Le taux de marché est revenu comme celui d’avant ces événements, malgré une inflation assez inquiétante qui marque le monde des échanges à l’international. Céder ou acquérir un fonds de commerce nécessite généralement l’avis d’un expert et surtout celui du/des propriétaire(s) pour prévenir toute déception. Être en connaissance de cause et bien renseigné est d’une grande aide pour bien percer dans votre business.

 

Discuter avec un professionnel

 

Il est impératif de passer chez un professionnel afin de bénéficier d’un travail minutieux concernant vos plans. Cela vous évitera de vous égarer dans vos projets, mais aussi d’avoir des pénalités et des amendes à payer tout simplement parce que vous avez oublié par exemple de produire une photocopie d’un contrat. Vous obtiendrez un guide qui sera technique, certes, mais qui assistera en détail au déroulement de la cession. Pour cela, vous devez vous diriger chez un spécialiste de biens corporels ainsi que chez un avocat-conseil.

 

Chez le spécialiste

L’expert vous demandera de faire le tour de la location afin d’effectuer une inspection. Il va procéder à plusieurs études : suivre l’hygiène et la sécurité, réaliser un DPE pour une cession de fonds de commerce, observer l’état des risques naturels et technologiques…

 

Chez l’avocat-conseil

L’avocat-conseil se chargera de vous fournir toutes les informations utiles et obligatoires sur la vente de fonds de commerce. Il vous accompagnera aussi dans le processus d’échange du bail commercial : contrats, gestion à suivre, formalités… ainsi que pendant la communication entre les interlocuteurs/partenaires.

 

Se réunir et estimer d’avance

 

Oui, ceci peut paraître absurde, mais il est nécessaire d’estimer votre commerce par vous-même, au lieu de tout remettre à un technicien, afin que vous puissiez avoir une idée de combien vous allez le vendre. Une réunion avec le personnel ou les cogérants est de mise lorsqu’il s’agit de donner une grande partie de votre vie : qui va acheter ? Comment s’organiser ? Que préparer ? Le mieux serait de bien s’arranger avec votre team pour ensuite en parler avec un expert de la matière.

 

Planifier pour s’apprêter

Prévoir tous les documents nécessaires vous avantagera en temps et en gestion de temps. Se préparer à l’avance vous facilitera sûrement la tâche, avec toutes les procédures administratives existantes… Regroupez vos dossiers sur le fonds de commerce et prévoyez 2 ou 3 photocopies de ces documents que vous possédez déjà.

 

Brainstormer pour plus d’idées

Proposer plusieurs idées aidera à la profusion de concepts et de prix, mais surtout à la prise de décision. Cette méthode contribue à la bonne élaboration du plan de cession, principalement afin d’obtenir un rendement satisfaisant. Tous les aspects sur la donation devront être bien pensés afin d’éviter les regrets. Prendre une grande décision sur un fonds de commerce nécessite une grande préparation : financière, logistique…