Comment savoir si vous devez quitter votre emploi et quand le faire ?

Facebook
Twitter
LinkedIn

Devriez-vous quitter votre emploi ? Vous sentez-vous coincé, ennuyé, malheureux au travail ? Vous aimeriez bien partir, mais ne voyez pas comment vous pourriez le faire ? Voici comment et quand passer à une carrière ou une entreprise personnelle que vous aimez vraiment.

 

Devriez-vous quitter votre emploi ?

En raison de ma propre transformation professionnelle et de mes livres à succès, on me pose souvent cette question. Cependant, je ne vous dirai jamais de quitter votre emploi. Je vous dirai de suivre votre cœur. Il y a déjà une direction en vous.

Suspendez vos circonstances pendant un instant. Posez-vous cette question globale : qu’est-ce que j’aimerais réellement faire ? (Si l’argent n’était pas un problème, si personne d’autre ne regardait.) Votre désir n’a pas besoin de ressembler à une carrière. Je veux savoir ce que vous voulez, pas ce que vous pensez pouvoir avoir. Suivre votre véritable désir est la chose la plus pratique que vous puissiez faire. C’est la source de votre force, de votre endurance, d’une intelligence de pointe et, finalement, de votre sécurité.

Est-il possible de faire davantage ce que vous aimez dès maintenant ? Prenez un cours d’écriture ou faites du bénévolat. C’est ce qu’on appelle “activité complémentaire”, le “projet de la passion”. Nourrir vos rêves peut tout changer.

Vous pouvez développer le travail que vous aimez à côté jusqu’à ce qu’il soit suffisamment solide pour soutenir une transition de carrière. Ou votre passion pourrait vous inciter à partir maintenant. Ou encore, vous pourriez trouver votre rêve là où vous êtes.

Peut-être vous sentez-vous trop déprimé ou engourdi pour même nommer une passion. Pouvez-vous faire une pause ? Quelques longs week-ends ou des vacances ? Une autorisation d’absence ? Une chance de travailler à temps partiel ? Il se peut que vous ayez besoin de prendre du recul par rapport à votre situation pour pouvoir la voir. 

 

Si vous devez partir, quel est le bon moment ?

La préparation vient d’elle-même. Vous ne pouvez pas la forcer, la simuler ou soudoyer le videur à la porte. Un jour, au bon moment, tout change, et pas une seconde avant. Ce jour-là, vous aurez la paix, plus que la colère ou la peur. Il se peut que vous n’ayez même pas aligné vos circonstances, mais cela n’aura pas d’importance.

En attendant, ne vous engourdissez pas et ne comptez pas les secondes. Comment voulez-vous partir ? Peut-être en invitant des collègues à déjeuner. C’est votre vie. Vous ne serez plus jamais là.