6 choses à faire quand vous êtes en colère au travail

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

 

Bien que nous essayions tous de garder notre calme et d’être professionnels sur le lieu de travail, il est inévitable qu’il y ait des moments où nous nous mettons en colère. Il est facile de perdre le contrôle de ses émotions, mais cela entraîne souvent des conséquences préjudiciables qui peuvent vous laisser avec une réputation endommagée ou même sans emploi.

Alors, pour éviter que tout ce qui précède ne se produise, nous avons quelques conseils utiles qui vous aideront à faire face aux situations qui vous font bouillir le sang :

 

1. Autorisez-vous à être en colère

Ne vous excusez pas d’être en colère. N’essayez pas de supprimer votre colère ou d’essayer de l’ignorer. Lorsque les émotions fortes ne sont pas abordées et gérées, elles ont non seulement un impact négatif sur votre éthique de travail et vos relations avec les autres, mais elles peuvent aussi devenir nuisibles à votre santé (ulcères, hypertension artérielle et même, maladies cardiaques !). Les sentiments intenses reviendront sûrement vous hanter. Acceptez donc que vous soyez en colère.

 

2. Soyez toujours respectueux

Il peut être tentant d’agir immédiatement. Mais soyez d’abord respectueux envers vous-même et envers les autres. Pour ce faire, prenez quelques minutes pour vous calmer. Parfois, les émotions prennent le dessus. Prendre un temps d’arrêt nous permettra de voir la situation plus clairement. Peut-être vous rendrez-vous compte que vous vous êtes mis en colère sans raison ou pour quelque chose qui n’était pas important. Quelles que soient les circonstances, prenez le temps d’y réfléchir.

 

3. Retirez-vous de la situation

Peut-être qu’après quelques minutes, vous êtes toujours en colère. Si c’est le cas, il est temps de vous retirer de la situation. Pendant ce temps, vous pouvez utiliser des activités pour organiser vos pensées. Faites une promenade pendant votre pause déjeuner, écoutez de la musique, parlez à un ami ou prenez quelques minutes pour respirer profondément et méditer. S’engager dans ce type d’activités vous aidera à évaluer la situation de manière plus appropriée lorsque vous y reviendrez.

 

4. Connaissez d’abord les faits

Lorsque vous décidez d’affronter la cause de votre frustration, assurez-vous d’abord de connaître les faits. En d’autres termes, identifiez toutes les parties impliquées ainsi que la cause et l’effet de leurs actions. 

 

5. Identifiez la cause profonde

Il s’agit de demander « Pourquoi ? ». Regardez au-delà des faits actuels et recherchez les détails qui ont contribué négativement à la situation. Cela inclut une meilleure compréhension de la perspective ou des intentions derrière les actions d’un collègue ou d’un patron. Comprendre tous les points de vue dans une situation vous permettra d’agir au mieux.

 

6. Évitez les grossièretés

Enfin, et non des moindres, évitez les grossièretés. Bien que tous les mots horribles du dictionnaire puissent vous traverser l’esprit, empêchez-les de sortir de votre bouche. Non seulement, ils ne sont pas professionnels et ne doivent pas être utilisés au bureau, mais ils peuvent aussi blesser les sentiments des autres.