Search
Close this search box.

Réduire l’empreinte carbone : un bilan carbone entreprise comme feuille de route écologique

Facebook
Twitter
LinkedIn

La sauvegarde de l’écosystème est une priorité. Chaque entreprise a une responsabilité envers l’environnement, elle doit adopter des actions pour lutter contre le changement climatique. La réduction de l’empreinte carbone est impérative. Elle répond aux attentes de la société et assure la pérennité des activités économiques dans un monde en transition vers la durabilité.

 

Bilan carbone actuel de l’entreprise

 

Chaque entreprise doit faire un bilan carbone. Elle évalue la quantité de gaz à effet de serre (GES) émise chaque année. Comprendre le bilan carbone est nécessaire. À partir du bilan, mettez en place des actions pour diminuer votre impact carbone. Le bilan considère toutes les sources d’émissions de gaz à effet de serre (GES). Elles résultent des activités de l’entreprise tel que la production, la logistique, les déplacements professionnels et la gestion des déchets. Cette radiographie carbone est une base solide pour élaborer des stratégies et réduire votre empreinte carbone d’entreprise.

 

Les sources d’émissions de gaz à effet de serre

Les principales sources d’émissions de GES sont classées en trois catégories. Elles sont appelées scopes :

  • scope 1 : ce sont les émissions directes de sources contrôlées par l’entité. Elles englobent les combustions d’énergies fossiles. Les émissions provenant des procédés industriels en font aussi partie ;
  • scope 2 : ce sont les émissions indirectes liées à la consommation d’énergie. Elles impliquent les émissions liées à l’électricité consommée ;
  • scope 3 : ce sont les émissions indirectes résultant des activités de l’entité. Elles émanent de sources non contrôlées directement par l’entreprise. Ce sont les déplacements professionnels et l’utilisation des produits vendus.

 

Le bilan carbone, comment ça marche ?

Le bilan carbone d’une entreprise se déroule comme suit :

  • collecte des données : elles sont obtenues auprès de différentes sources ; 
  • conversion des données : les données en émissions de gaz à effet de serre seront converties en dioxyde de carbone (CO2eq) ;
  • classification des émissions en catégories : identifiez-les selon les scopes ;
  • calcul des émissions : elles sont calculées en additionnant les données converties pour chaque catégorie ;
  • analyse des résultats : elle détermine les domaines où les émissions doivent être réduites ;
  • plan d’action : définissez les objectifs sur la base des résultats, etc. 

 

Transition vers des sources d’énergie renouvelable

 

Adoptez des sources d’énergie renouvelable est un pilier majeur. Effectuez une transition vers des sources d’énergie renouvelable pour remplacer les sources d’énergie fossile : le charbon, le pétrole et le gaz naturel. Adoptez l’énergie solaire, l’énergie éolienne ou optez pour l’énergie hydroélectrique, selon vos besoins. 

 

Adoption de technologies vertes et innovantes

L’intégration de technologies vertes et innovantes transforme fondamentalement la manière dont une entreprise fonctionne. Utilisez des systèmes de gestion intelligents, mettez en œuvre l’intelligence artificielle pour optimiser les processus. L’adoption de solutions écologiques est aussi envisageable. Ces technologies proposent des opportunités d’amélioration continue.

 

Collaboration avec des partenaires éco-responsables

La réduction de l’empreinte carbone implique toute la chaîne d’approvisionnement. Vos partenaires commerciaux sont également concernés. Évaluez leurs pratiques durables. Collaborez avec des partenaires partageant vos valeurs. Sinon, encouragez l’adoption de normes environnementales. Favorisez le développement de relations commerciales basées sur des valeurs communes de responsabilité environnementale.