Search
Close this search box.

Protéger vos salariés de la canicule

Facebook
Twitter
LinkedIn

Cette année, la période estivale affiche une hausse considérable de la température à travers une grande majorité des régions de la France. Les fortes chaleurs exposent les salariés à des risques. Pour prendre soin de leur santé, il y a des mesures et des recommandations à prendre en compte afin de les protéger contre la canicule.

 

Les mesures à prendre pour allier la canicule et travail

 

Une vague de chaleur a envahi la majeure partie des régions de la France. Cette montée de chaleur va encore se poursuivre durant plusieurs jours sur une grande partie du territoire métropolitain. 

 

Utiliser les stores 

Pour maintenir une température ambiante sur le lieu de travail, il est conseillé d’utiliser les stores. Pour découvrir le store idéal pour faire face à la canicule et travail, il est possible de se renseigner ici. Généralement, la température dans une pièce varie de 18 à 21 °C, c’est la plage de température conseillée pour un bureau où l’on y passe beaucoup de temps. L’utilisation de store peut aider à faire baisser la température durant la journée en empêchant les rayons du soleil de pénétrer dans le bureau. Cette astuce peut faire baisser la température de 10 °C afin de rendre la pièce plus confortable pour les salariés. En plus de maintenir une atmosphère de travail agréable, cette technique permet aussi de faire des économies sur l’utilisation de la climatisation. 

 

Informer ses salariés

L’information fait partie des mesures à prendre durant les périodes de canicule. Même si chaque collaborateur prend déjà ses précautions avant de quitter leurs domiciles, il reste nécessaire de leur communiquer les bonnes pratiques à adopter au travail durant une période de forte chaleur. Entre autres, il faudrait : 

  • indiquer les bons gestes pour éviter les coups de chaud ;
  • indiquer les réflexes à adopter en cas de coup de chaleur.

Les consignes et les gestes de premiers secours sont aussi à indiquer aux salariés. Cela peut se faire à l’aide de panneaux ou d’affiches posés dans les locaux de l’entreprise. Pour les salariés travaillant en extérieur, les affichages peuvent être placés dans les installations destinées au regroupement du personnel.

 

Adapter les EPI à la canicule 

Cette astuce est conseillée aux salariés qui ont besoin de porter des équipements de protection individuelle ou EPI dans le cadre de leur travail. La canicule n’est pas une raison pour ne pas les porter. En revanche, il est possible de choisir des couleurs claires pour ses EPI afin qu’ils captent le moins possible les rayons du soleil. Dans la mesure du possible, il est préférable d’opter pour du matériel conçu à partir de tissu transpirant. De cette façon, la peau sèche rapidement après une transpiration pour éviter les macérations de la peau. 

 

Canicule et obligations de l’employeur

 

Travailler durant la période de canicule expose les salariés à différents dilemmes. Entre le risque d’épuisement dû à une trop forte chaleur, les coups de chaleur et le risque de déshydratation des salariés, l’employeur a des obligations. Conformément aux indications du ministère du Travail, chaque employeur doit :

  • informer concernant les risques relatifs aux ambiances thermiques et l’associer au document unique d’évaluation des risques ;
  • proposer gratuitement de l’eau fraîche aux salariés et en quantité suffisante ;
  • assurer la bonne ventilation de chaque zone de travail conformément à la réglementation ;
  • offrir des moyens de protection et de rafraîchissement.

Dans la mesure du possible, chaque employeur doit être en mesure de réorganiser le temps de travail de ses employés. Entre autres, il est possible d’aménager les heures de travail pour rendre le travail plus agréable. Par exemple, entrer un peu plus tôt le matin pour s’arrêter durant les pics de chaleur. Il est également possible d’étendre les heures de pause durant les moments les plus chauds. 

 

Le plan national canicule

 

Le plan national canicule repose sur le lancement d’une veille saisonnière et du rappel des réflexes à adopter en cas de canicule. Le plan national canicule est lancé depuis le 1er juin de cette année et jusqu’au 15 septembre. Durant toute cette période, il est recommandé de s’informer régulièrement et en temps réel sur les recommandations sanitaires à adopter en cas de forte chaleur. Il est également nécessaire de s’informer sur le niveau de vigilance météorologique afin de prendre les précautions nécessaires. Santé publique France vérifie en permanence les indicateurs qui nécessitent le recours à des soins d’urgence pouvant accroître avec la montée de la température. De nombreux conseils sont prodigués à travers le plan national canicule. Parmi les recommandations, il y a les suivantes :

  • boire de l’eau régulièrement sans attendre d’avoir soif ;
  • se mouiller le corps plusieurs fois au cours de la journée, notamment le visage et les avant-bras pour les travailleurs ;
  • faire le moins d’effort possible durant les heures les plus chaudes de la journée (11 h à 21 h) ;
  • éviter de boire de l’alcool ;
  • privilégier les plats riches en eau et légers, etc.