Search
Close this search box.

Le parcours académique et professionnel de l’avocat spécialisé en droit du travail

Facebook
Twitter
LinkedIn

Les litiges entre salariés et employeurs sont toujours présents dans une entreprise, quelle que soit son activité. L’origine de ces litiges réside souvent dans le non-respect de certaines clauses du contrat de travail, nécessitant l’intervention de l’avocat en droit du travail. Cette profession offre un cadre stable et reconnu à tous ceux qui l’exercent. Cependant, le chemin pour y parvenir demande beaucoup d’efforts et de patience. Que fait exactement un juriste en droit du travail ? Et quelles sont les études nécessaires pour obtenir ce titre ? Dans ces quelques lignes, vous découvrirez comment faire pour devenir un avocat spécialisé.

 

Quelles sont les tâches d’un avocat spécialisé en droit du travail ?

 

L’avocat spécialisé en droit du travail peut s’occuper d’un large éventail de tâches. Les litiges entre employés et employeurs concernent notamment :

  • le harcèlement professionnel (sexuel ou moral) ;
  • le licenciement abusif ;
  • la discrimination (en fonction du physique, de la race, de l’âge ou même de la religion, etc.) ;
  • les mauvaises conditions de travail.

La liste est longue, ce qui justifie l’intervention de ce juriste spécialisé en droit du travail. Par ailleurs, au vu de son champ d’action, son rôle s’avère assez complexe. En effet, ce spécialiste peut également s’occuper de différents dossiers d’entreprise (sous-traitance de tâches assignées, infractions en matière de santé et de sécurité, etc.). Il participe également à la restructuration d’une entreprise, qu’il s’agisse de suspendre diverses procédures ou de gérer un plan de sauvegarde de l’emploi. Pour plus d’information à ce sujet, n’hésitez pas à consulter le site lebouard-avocats.fr.

 

Comment évoluer vers le métier de juriste en droit social ?

 

Devenir avocat spécialisé en droit du travail est un vrai parcours de combattant. En effet, il faut près de 7 années d’études pour acquérir ce titre, une fois le baccalauréat en poche. De nombreuses spécialisations existent.

 

La spécialisation en droit

L’étude du droit est indispensable dans les premières années d’études, afin d’obtenir un Master 1, qui équivaut à un Bac+4. Ensuite, l’étudiant doit approfondir ses connaissances dans la spécialisation en droit du travail pendant une année pour obtenir un Bac+5.

 

La formation professionnelle pour devenir avocat

L’apprenti avocat doit ensuite s’inscrire à l’IEJ (Institut d’Etudes Judiciaires) pour compléter ses connaissances. La dernière étape est le concours du CRFPA (Centre Régional de Formation Professionnelle des Avocats). Ce n’est qu’après avoir obtenu le concours qu’il pourra s’immerger dans la formation et les stages professionnels de l’Ecole du Barreau pour une durée de 18 mois, au terme duquel il obtiendra le diplôme de CAPA (Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat). C’est ce diplôme qui lui permettra de s’inscrire au barreau et d’exercer la profession d’avocat.

 

Quelles sont les perspectives de carrière d’un avocat spécialisé en droit social ?

 

Malgré un parcours assez difficile, l’avocat spécialisé en droit du travail aura le choix dans les postes qu’il veut occuper. Deux possibilités s’offrent à lui : soit travailler dans un cabinet d’avocats, soit occuper un poste en entreprise. Ces deux options présentent des avantages et des inconvénients. 

 

Travailler dans un cabinet d’avocats

Si vous souhaitez créer votre propre cabinet, vous pourrez collaborer avec d’autres avocats pour être reconnu. A priori, la recherche de clients n’est pas facile, d’où la nécessité de collaborer avant de penser à créer son propre cabinet. Lorsqu’il aura acquis de l’expérience et de la popularité, il pourra travailler pour le compte de salariés ou d’entreprises.

 

Entrer dans une entreprise

D’une manière générale, les grandes entreprises sont les plus susceptibles de disposer d’un service juridique spécifique. C’est là qu’un juriste spécialisé en droit du travail pourra apporter sa contribution. Ainsi, il travaillera en tant que salarié pour le compte de l’entreprise, qui restera son unique client. Le métier d’avocat en droit du travail est une profession attrayante, bien que le chemin pour y parvenir semble long. Pourtant, il n’est pas impossible de franchir les différentes étapes avec beaucoup de rigueur et de ténacité. Une bonne expérience en matière de collaboration sera nécessaire dès le début de votre carrière. Elle vous permettra de gagner en notoriété et en compétences. Par la suite, vous pourrez choisir entre posséder votre propre cabinet d’avocats ou devenir salarié d’un cabinet d’avocats.