Search
Close this search box.

Les questions que les recruteurs devraient et ne devraient pas poser

Facebook
Twitter
LinkedIn

 

 

Quelles questions faut-il poser aux candidats à un emploi ? Quelles questions ne devez-vous pas poser ? Voici un guide rapide pour vous aider à poser les bonnes questions et à sélectionner le meilleur candidat pour le poste.

L’un des pièges à ours cachés lorsqu’on dirige sa propre entreprise est le besoin occasionnel d’embaucher quelqu’un pour aider.  Les grandes entreprises disposent de spécialistes des ressources humaines et d’avocats pour faire fonctionner les choses dans le respect de la loi. Vous, en revanche, devez tout faire vous-même. Vous êtes l’autorité d’embauche, le décideur et celui qui établit les règles. Quand vous êtes enfin prêt à commencer à chercher ce « vrai » employé, il y a quelques règles du jeu à suivre. 

Embaucher un bon employé consiste à trouver des éléments sur la personne qui vous aideront à prendre la bonne décision, à obtenir la bonne adéquation pour votre travail.

Et avant de poser la première question, n’ayez pas peur de noter mentalement le candidat sur son apparence, sa ponctualité à arriver à l’entretien et son comportement envers vous et le poste que vous proposez. Vous êtes le seul à pouvoir déterminer si le candidat répond à ces qualités subjectives.

 

Vous ne pouvez pas demander 

 

Bien qu’il soit important pour vous de poser les bonnes questions afin de déterminer la capacité d’un candidat à occuper le poste pour vous, n’oubliez pas que les candidats ont des droits protégés par les lois. Pour être du côté sûr de l’embauche, et protéger votre petite entreprise de maux de tête inutiles et d’éventuels litiges, évitez les sujets suivants lors de vos entretiens :

  • La race ; 
  • L’origine ethnique ; 
  • La nationalité ; 
  • Le handicap (vous pouvez poser des questions sur les absences au cours de l’année écoulée, la consommation ACTUELLE de drogues illégales) ;
  • L’état civil ;
  • La situation familiale (grossesse ou nombre d’enfants)  
  • L’âge ou date de naissance ; 
  • La religion ; 
  • Le statut militaire, décharge ou engagements futurs ; 
  • L’arrestation et casier judiciaire (sauf si cela est pertinent pour l’emploi) ; 
  • Activités non professionnelles telles que le tabagisme ou la consommation d’alcool ; 
  • Orientation sexuelle ou participation à des organisations.

 

Vous pouvez demander

 

Pour vous aider à déterminer les qualifications objectives d’une personne, essayez de poser les questions suivantes. Elles ne sont pas classées par ordre d’importance et n’hésitez pas à les modifier pour répondre aux objectifs de votre entreprise. Ce sont de bonnes questions à poser et elles vous aideront à prendre une décision d’embauche éclairée et à avoir un aperçu des performances passées du candidat et de son adéquation avec votre entreprise.

  • Pourquoi avez-vous quitté votre dernier employeur ? 
  • Qu’avez-vous aimé/n’avez pas aimé dans votre dernier emploi ? 
  • Quelle était la meilleure/pire partie de votre dernier emploi ? 
  • Avez-vous déjà travaillé dans ce type d’environnement et l’avez-vous apprécié ou détesté ? 
  • Quels sont vos objectifs à long terme ? 
  • Quelles sont les applications informatiques/comptables/traçables que vous connaissez bien ? Dans laquelle diriez-vous que vous êtes bon ? 
  • Êtes-vous à l’aise avec les ordinateurs ? 
  • Avez-vous déjà fait ce genre de travail auparavant ? 
  • Où avez-vous fait ce genre de travail et comment vous en êtes-vous sorti ? 
  • Que dira votre dernier employeur de vos performances professionnelles ? 
  • Qui ne vous donnerait pas de bonnes références ?
  • Comment décririez-vous votre performance au travail ? Avez-vous eu des problèmes à votre dernier emploi que vous aimeriez partager ?

Embaucher le bon candidat pour votre petite entreprise est un grand défi qui mettra à l’épreuve vos compétences et votre patience. Mais une fois que vous aurez trouvé et embauché les bonnes personnes, vous vous demanderez comment vous avez pu fonctionner sans elles.