Search
Close this search box.

3 conseils précieux pour investir dans les fonds communs de placement

Facebook
Twitter
LinkedIn

Les fonds communs de placement sont des produits financiers qui permettent aux investisseurs de participer à un portefeuille diversifié de placements, tels que des actions, des obligations et des produits de trésorerie, sans avoir à acheter chaque placement individuellement. Les fonds communs de placement sont gérés par une société de gestion de fonds, qui sélectionne les placements et gère le portefeuille en fonction de l’objectif de l’investissement. Sans plus tarder, découvrez les conseils que nos experts vous livrent gratuitement aujourd’hui.

 

Comment investir sur les fonds communs de placement ?

 

Dans un premier temps, si vous décidez de vous lancer dans l’aventure des fonds communs de placement, vous devez absolument connaitre l’acronyme OPVCM qui signifie : Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières. C’est le terme utilisé pour désigner les fonds communs de placement en France.

Revenons sur nos conseils pour investir en OPVCM. Selon nous, voilà ce à quoi vous devez prêter attention avant d’investir dans les fonds communs de placement : 

  • il est important de déterminer l’objectif de l’investissement et le profil de risque de l’investisseur ;
  • il est recommandé de diversifier son portefeuille en investissant dans différents types de fonds communs de placement, tels que des fonds actions, des fonds obligataires et des fonds monétaires ;
  • il est également recommandé de choisir des fonds communs de placement à faible coût, car les frais de gestion peuvent avoir un impact significatif sur les rendements à long terme.

 

Les différents types de fonds communs de placement

 

Nous vous l’avons dit en introduction, les gestionnaires de fonds sont chargés de sélectionner les actifs dans lesquels le fonds investira en fonction de l’objectif de placement du fonds.

Voici un aperçu des différents types de fonds communs de placement :

  • fonds actions : ces fonds investissent principalement dans des actions de sociétés cotées en bourse. Ils visent à obtenir une croissance à long terme de la valeur de l’investissement en achetant des actions de sociétés solides et en espérant que leur prix augmentera au fil du temps ;
  • fonds obligataires : eux investissent dans des obligations, qui sont des instruments de dette émis par des gouvernements, des entreprises ou d’autres entités. Les obligations ont généralement une durée de vie déterminée et paient des intérêts à intervalles réguliers jusqu’à leur échéance. Les fonds obligataires visent à obtenir un rendement stable grâce aux intérêts perçus sur les obligations détenues par le fonds ;
  • fonds monétaires : ils investissent dans des instruments de trésorerie à court terme, tels que des dépôts bancaires, des bons du Trésor et d’autres instruments de crédit de qualité supérieure, afin d’obtenir un rendement stable avec un faible niveau de risque. Les instruments de trésorerie sont considérés comme étant relativement sûrs. Cependant, en raison de leur faible risque, les fonds monétaires ont généralement des rendements inférieurs aux fonds actions ou obligataires.

Vous pouvez bien entendu investir dans d’autres types de fonds communs de placement, tels que les fonds immobiliers, les fonds de matières premières et les fonds à thème, qui investissent dans des secteurs ou des domaines d’investissement spécifiques.