Retour sommaire documents "sociétal"

Retour page d'accueil site sociétal

Intérêts cumulés de la dette publique

Commençons avec ces tableaux issus des données de l'Insee qui nous informe de la dette publique cumulée en milliards d'euros courants, à laquelle nous avons appliqué chaque année les coefficients de transformation pour obtenir les valeurs "euros 2006", :

http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_annu/base_2000/finances_publiques/dette_deficit.htm / (3.341 - Dette publique au sens de Maastricht)
et http://www.insee.fr/fr/indicateur/pouvoir_achat.xls

 

Année

Dette publique cumulée en milliards d'euros courants

Coefficients de transformation euros courants à valeur euro 2006

Dette publique cumulée en milliards d'euros constants 2006

1978

72,80

3,06524

223,15

1979

82,80

2,76756

229,15

1980

92,20

2,43722

224,71

1981

110,10

2,14906

236,61

1982

145,50

1,92196

279,65

1983

170,00

1,75332

298,06

1984

201,40

1,63236

328,76

1985

227,70

1,54249

351,22

1986

249,30

1,50254

374,58

1987

281,20

1,45669

409,62

1988

302,80

1,41851

429,53

1989

333,30

1,36912

456,33

1990

363,60

1,32451

481,59

1991

385,10

1,28339

494,23

1992

440,10

1,25367

551,74

1993

510,00

1,22809

626,33

1994

564,80

1,20795

682,25

1995

657,90

1,18742

781,20

1996

707,20

1,16446

823,51

1997

742,50

1,15036

854,14

1998

778,00

1,14242

888,80

1999

795,30

1,13671

904,03

2000

817,20

1,11782

913,48

2001

842,50

1,09952

926,35

2002

901,80

1,07900

973,04

2003

994,50

1,05700

1051,19

2004

1068,30

1,03500

1105,69

2005

1136,80

1,01600

1154,98

2006

1142,20

1,00000

1142,20

 


Pour la suite, les taux d'intérêts (moyennés annuellement) sont extraits du fichier des taux mensuel sous excel de la Banque de France téléchargeable ici (http://www.societal.org/docs/ID/BDF-Tauxinteret-1970-2007.xls ), et sont donc les suivants:

 

Tableau récapitulatif

Année

Taux moyens

1978

8,92%

1979

9,84%

1980

13,03%

1981

15,70%

1982

15,69%

1983

13,63%

1984

12,54%

1985

10,94%

1986

8,44%

1987

9,43%

1988

9,06%

1989

8,79%

1990

9,93%

1991

9,05%

1992

8,60%

1993

6,90%

1994

7,35%

1995

7,59%

1996

6,38%

1997

5,63%

1998

4,72%

1999

4,69%

2000

5,45%

2001

5,05%

2002

4,93%

2003

4,18%

2004

4,16%

2005

3,46%

2006

3,86%

 

 

La base du raisonnement utilisé pour calculer l'intérêt cumulé, est la suivante: Soit une dette de l'année N ; l'Etat paye des intérêts sur ce montant (suivant le taux d'émission des obligations). La différence de la dette publique entre l'année N+1 et l'année N représente la somme des intérêts  versés, augmenté éventuellement d'un certain capital  supplémentaire, total nécessaire pour équilibrer les budgets.

Exemple 1 suivant le tableau qui suit: de 1994 (682,3) à 1995 (781,2) la dette a augmenté  de 99,0  milliards d'euros. Le taux moyen sur cette période est de 7,59 %, les intérêts représentent donc 59,3 ( 781,2 x 7,59 %). C'est donc seulement de 99,0 - 59,3  = 39,7 milliards d'euros que nous aurions eu  besoin, autrement dit : notre dette n'aurait AUGMENTÉ que de 39,7 milliards d'euros (au lieu de 99 milliards d euros), si nous n'avions pas eu d'intérêts à payer.

Exemple 2 suivant le tableau qui suit: de 1999 ( 795,3)  à 2000 ( 817,2) la dette a augmenté de 21,9 milliards d'euros. Le taux moyen sur cette période est de 5,5%, les intérêts représentent donc 44,5 (817,2 x 5,5%). C'est donc seulement de 21,9 - 44,5 = -22,6 milliards d'euros que nous aurions besoin,  autrement dit : notre dette aurait été RÉDUITE de 22,6 milliards d'euros  (au lieu de l augmenter de 21,9 milliards d euros), si nous n'avions pas eu d'intérêts à payer!

En appliquant ce raisonnement chaque année... (tous les montants sont en milliards d'euros 2006)

Montants en milliards d'euros constants 2006

Les montants sont calculées à partir des données en euros courants et actualisés au moyen des tableaux de conversion de l'INSEE.

Il s'agit de moyennes annuelles à partir des données mensuelles de la BdF
(Pour information, la moyenne des 27 ans est de 8,12%)

 [Cellule B moins cellule B-1]

 [Dette cumulée (colonne B) x Taux d'intérêt moyen (colonne C)]

 [Delta annuel  de la dette (colonne D) moins les intérêts à payer (colonne E)]

[cellule B-1, moins B]
On considère que l'excédent ou le déficit budgétaire est similaire à l'inverse de la variation de la dette.

A

B

C

D

E

F

G

Année

Dette publique cumulée

Taux moyen des intérêts de base bancaires

Variation annuelle de la "dette publique avec intérêts" qui a assuré  l'équilibre budgétaire

Intérêts payés annuellement 

variation annuelle de la "dette publique sans  intérêts" qui aurait assuré l'équilibre budgétaire" 

Cumul des intérets payés

1979

229,2

 

 

 

 

0

1980

224,7

13,03%

-4,4

29,3

33,7

29,3

1981

236,6

15,70%

11,9

37,1

25,2

66,4

1982

279,6

15,69%

43,0

43,9

0,8

110,3

1983

298,1

13,63%

18,4

40,6

22,2

150,9

1984

328,8

12,54%

30,7

41,2

10,5

192,2

1985

351,2

10,94%

22,5

38,4

16,0

230,6

1986

374,6

8,44%

23,4

31,6

8,3

262,2

1987

409,6

9,43%

35,0

38,6

3,6

300,8

1988

429,5

9,06%

19,9

38,9

19,0

339,7

1989

456,3

8,79%

26,8

40,1

13,3

379,8

1990

481,6

9,93%

25,3

47,8

22,6

427,7

1991

494,2

9,05%

12,6

44,7

32,1

472,4

1992

551,7

8,60%

57,5

47,4

-10,1

519,8

1993

626,3

6,90%

74,6

43,2

-31,4

563,1

1994

682,3

7,35%

55,9

50,1

-5,8

613,2

1995

781,2

7,59%

99,0

59,3

-39,7

672,5

1996

823,5

6,38%

42,3

52,5

10,2

725,0

1997

854,1

5,63%

30,6

48,1

17,5

773,1

1998

888,8

4,72%

34,7

42,0

7,3

815,1

1999

904,0

4,69%

15,2

42,4

27,2

857,5

2000

913,5

5,45%

9,5

49,8

40,3

907,3

2001

926,3

5,05%

12,9

46,8

33,9

954,0

2002

973,0

4,93%

46,7

48,0

1,3

1002,0

2003

1051,2

4,18%

78,1

43,9

-34,2

1046,0

2004

1105,7

4,16%

54,5

46,0

-8,5

1092,0

2005

1155,0

3,46%

50,9

40,0

-10,9

1132,0

2006

1142,2

3,86%

-14,4

44,1

58,5

1176,1

Total

1142,2

 

 

1176,1

263,0

1176,1


 

Nous obtenons donc la synthèse suivante:

Synthèse : de fin 1979 à fin 2006 (en euros constants 2006)

Augmentation de la dette

de 229,15 à 1142,2 # 913

Solde de la différence recettes/dépenses sans intérêts

263

Intérêts payés

1176

 

Ainsi, entre 1980 et 2006, la dette a augmenté de 913 milliards d'euros, alors que nous avons payé 1176 milliards d'euros d'intérêts .

Si nous n'avions pas eu à emprunter ces 913 milliards d'euros sur les marchés monétaires, c'est-à-dire si nous avions pu créer notre monnaie, faire exactement ce qu'ont le droit de faire les banques privées, la dette qui était de 229 milliards d'euros début 1980 serait totalement remboursée en 2006 grâce aux  263 milliards d'euros économisés
et nous disposerions en plus d'un solde de trésorerie positif de 263 - 229 = 34 milliards d'euros


Compléments

 

Soldes annuels des budgets des administrations publiques de 1980 à 2006 avec et sans charge d'intérêts.
On peut voir que, sans charge d'intérêts (courbe noire, supérieure),  les années où le solde annuel du budget est positif  l'emportent largement
sur celles où le solde est négatif.

(en milliards d'euros, valeur 2006)

 

La dette publique actuelle e ce que seraient devenus les soldes cumulés dans un système monétaire où l'État, à partir de 1980 (en partant d'une dette de 229 milliards d'euros), aurait récupéré son droit de création monétaire (ligne bleue) .

Notes (d'après wikipedia) :

Georges Pompidou,(1969-1974)
Ministre des finances: Valery Giscard d'Estaing

Valéry Giscard d'Estaing, (1974-1981)
Gouvernement Jacques Chirac (1) du 28 mai 1974 au 25 août 1976.
Gouvernement Raymond Barre (1) du 27 août 1976 au 13 mai 1981.

François Mitterrand, (1981-1995)
Gouvernement Pierre Mauroy (1) du 22 mai 1981 au 17 juillet 1984.
Gouvernement Laurent Fabius du 17 juillet 1984 au 20 mars 1986.
Gouvernement Jacques Chirac du 20 mars 1986 au 10 mai 1988. Période qualifiée de "première cohabitation"
Gouvernement Michel Rocard du 10 mai 1988 au 15 mai 1991.
Gouvernement Édith Cresson du 15 mai 1991 au 31 mars 1992.
Gouvernement Pierre Bérégovoy du 2 avril 1992 au 28 mars 1993.
Gouvernement Édouard Balladur du 29 mars 1993 au 16 mai 1995. Période qualifiée de "deuxième cohabitation",

Jacques Chirac, (1995-2007)
Gouvernement Alain Juppé du 17 mai 1995 au 2 juin 1997.
Gouvernement Lionel Jospin du 2 juin 1997 au 6 mai 2002. Période qualifiée de "troisième cohabitation",
Gouvernement Jean-Pierre Raffarin du 6 mai 2002 au 31 mai 2005.
Gouvernement Dominique de Villepin du 31 mai 2005 au 15 mai 2007.

13 juin 2007 => maj V2 16 juin2007 => V3 1 er juillet 2007